Fortwenger Pain d'épices
Tradition depuis 1768

Fortwenger Pain d'épices <br> Tradition depuis 1768

Fortwenger Pain d'épices , Tradition depuis 1768

Le Pain d’épices de miel devient le véritable pan d’épices au Moyen-Âge. A partir de cette époque, le goût de la pâtisserie est si vif qu’on en fabrique partout. C’est en Alsace que l’on trouve les plus anciens écrits mentionnant le pain d’épices.

A la Saint Nicolas et à Noël sont les moments de grande consommation du Pain d’Epices. Le 6 décembre, les enfants sages recevaient de leur marraine un grand pain d’épices représentant un grand Saint Nicolas.

Il était également un cadeau de bienvenue et d’hospitalité pour de nombreuses occasions. Les pompiers et les conscrits du village en offraient au Maire de la commune.

La Fabrication :

En Alsace, on fabriquait des pains d’épices de tailles différentes dans des moules en bois. Les motifs étaient variés comme les personnages en costume d’époque, sujets héraldiques, cœurs ornés…
La Maison Fortwenger continue la fabrication de pains d’épices selon la tradition alsacienne. La composition est avec 7 épices dont les clous de girofle, la cannelle, la noix de muscade, le gingembre et l’anis. La pâte est toujours à base de farine, de miel, de sucre auquel on rajoute du concentré d’orange, de la poudre à lever, des amandes.