Brasserie de Saint Louis

Brasserie de Saint Louis

La Bière de Saint-Louis

En 2010, la nouvelle Brasserie de Saint-Louis ouvre ses portes, avec de nouvelles recettes de brassage. Le renouveau de cette brasserie est la nouvelle tendance avec des bières bien plus gouteuse comme les IPA.

Elle est née le 23 septembre 1816 par la construction de la brasserie de Saint-Louis. La construction est faite avec les matériaux provenant de la forteresse Vauban de Huningue.

En 1925, la dénomination de la brasserie Freund devient : La Brasserie de St-Louis S.A. Puis en 1937, le département du Haut-Rhin ne compte plus que 3 brasseries situées à Colmar, Lutterbach et Saint-Louis contre 2000 moins de deux siècles plus tôt.
En 1960 fatiguée de son vieux matériel et concurrencée par des brasseries plus modernes.

La bière traditionnelle en Alsace est de basse fermentation.
Elle titre 4°8 dégrées d’alcool. Par conséquent elles sont plus fortes que les bières allemandes et moins fortes que les bières belges. Sans oublier la IPA qui fait des nouvelles tendances.

L’Alsace est une terre de tradition brassicole.  
L’alsacien consomme environ 60L de bière par an. Les premiers brasseurs se sont installés à Strasbourg en 1259. A cette époque, l’utilisation des épices ou les herbes aromatiques étaient utilisées pour stabiliser la bière. Le houblon fit son apparition vers 1500. Le houblon est une liane qui produits de cônes aromatiques. La plante de houblon produit environ pendant 25 ans. Actuellement, ils en existent environ 300 types de houblons qui permettent d’élaborer des bières aux goûts différents. Les IPA sont des bières très houblonnées soit avec des houblons aromatiques ou des houblons amérisants.