Rhum Bologne de Guadeloupe

Rhum Bologne de Guadeloupe

Rhum Bologne de Guadeloupe

La Distillerie Bologne est installée sur une plantation de cannes vieille de trois siècles qui s’étend des pentes du volcan de la Soufrière jusqu’à la mer des Caraïbes. Héritière de cette longue tradition, la famille Sargenton-Callard est restée fidèle au savoir-faire artisanal de Bologne et a toujours cherché à sublimer l’expression du terroir et de la canne, seuls gages de très grande qualité.

Récoltées à leur point de maturité optimal, les cannes sont immédiatement acheminées de les plantations à la distillerie pour y être broyées, fermentées et distillées. Cette fraîcheur est intacte et évite ainsi qu’il y a une oxydation prématurée.

La Distillerie Bologne appliqu un style de distillation très précis qui vise à concentrer les arômes. Bologne est une des dernières distilleries de la Guadeloupe à utiliser une colonne en cuivre, qui restitue avec la plus grande fidélité toute la palette aromatique de la canne.

L'élevage des Rhums Bologne

L’une des caractéristiques fondamentales du rhum Bologne est son aptitude remarquable au vieillissement. Perpétuel défi au temps, il vieillit en exprimant cet effet de terroir qui le rend de plus en plus complexe et subtil. La gestion parcellaire du domaine s’inscrit pleinement dans la capacité du terroir à produire au fil des millésimes de grands rhums vieux de garde.

Les rhums sont élévés en fûts de chêne uniquement, au minimum 3 ans et jusqu’à plus d’une dizaine d’années... La proportion de chêne neuf est volontairement limitée afin que le bois ne masque pas la richesse aromatique de nos rhums. L’élevage en fûts a lieu dans les murs de les chais de vieillissement à la distillerie, au pied du volcan de la Soufrière. Ils sont ainsi maintenus à une humidité et une température constantes idéales pour le rhum qui révèle ainsi ses lettres de noblesse et affirme son identité si particulière au fil des ans.

C’est ainsi que depuis 1887, le rhum Bologne s’est imposé comme un grand rhum, d’un style unique en Guadeloupe, et continue de l’être aujourd’hui encore.